agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

EMC Portails : www - étudiants - personnels EMC

Vous êtes ici : fr > Actualités > Séminaire Cognition du Jeudi 25 Octobre 2018

Actualité du 25 octobre 2018
Le Séminaire Cognition aura lieu le jeudi 25 Octobre de 16h à 17h15 en Amphi E (campus Portes des Alpes).

Séminaire Cognition du Jeudi 25 Octobre 2018

 

Rémi JANET, doctorant à l'Institut des Sciences Cognitives Marc Jeannerot (ISC UMR 5229), Equipe Récompense et Prose de décision, sera l'invité du laboratoire d'Etude des Mécanismes Cognitifs lors d'un séminaire qui se déroulera le jeudi 25 Octobre de 16h à 17h15 dans l'amphithéâtre E du Campus Portes des Alpes

Résumé de la présentation


Relation entre le taux de transporteur de la sérotonine et les activités cérébrales associée à la perception de la dominance sociale


 

De nombreuses données d’études (pré)cliniques soulignent l'importance du système sérotoninergique dans la régulation du comportement social et plus particulièrement dans la gestion des stress sociaux (induit par les interactions sociales (Sandi and Haller, 2015; Van.Der.Kooij and Sandi, 2015). Des déficits du système sérotoninergique sont associés à des troubles des comportements sociaux à la fois chez l'animal et chez l'homme (Sandi and Haller, 2015). En particulier, un faible niveau de sérotonine est associé aux comportements agressifs (Brown et al., 1979) mais également aux troubles psychopathologiques comme la dépression ou l'anxiété (Owens and Nemeroff, 1994). Ainsi le système sérotoninergique semble jouer un rôle essentiel dans la régulation des comportements sociaux et le maintien de la santé mentale. Malgré l'impact sur la santé mentale, relativement peu d'informations existent sur le lien entre les activations cérébrales liées à des situations induisant un stress social et le niveau de sérotonine dans ces différentes aires cérébrales. Le but du présent projet est de comprendre les interactions entre l'activité du transporteur de la sérotonine et la réponse du cerveau lors d’une situation de stress social. Expérimentalement, le stress social peut être induit de différentes façons, l’une d’elle correspond à soumettre le participant à des situations d’interaction sociale compétitive ou encore à des situations de perception de divers états chez d’autres individus, comme les émotions ou la dominance.

Nous tenterons donc de mettre en évidence les corrélations qu’il peut exister entre le taux de transporteur de la sérotonine (régulateur de la transmission sérotoninergique) et les activités cérébrales lors de tâche de perception et d’apprentissage de la hiérarchie, mais également lors de la reconnaissance d’émotion, deux situations engendrant un stress. Enfin, nous mettrons en lien ces corrélation avec les tempéraments des sujets, mais aussi leur taux hormonaux (testostérone et cortisol) afin d’établir un bilan complet des processus intervenant lors d’un tel apprentissage. 

mise à jour le 12 octobre 2018


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Lumière Lyon 2