agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

EMC Portails : www - étudiants - personnels EMC

Vous êtes ici : fr > Équipes > Equipe Cognition Outils Systèmes > Faye Alexandrine > Alexandrine FAYE

Alexandrine FAYE

 
Doctorante en Neuropsychologie

Directeur : François Osiurak (PhD, Maître de Conférences, HDR, Laboratoire EMC, Université Lumière Lyon 2)


Co-tutrice : Professeur Sophie Jacquin-Courtois (Laboratoire IMPACT, Université Claude Bernard Lyon 1)


Equipe
: Cognition, Outils, Systèmes (COSy)


Thème de Recherche
:  « Troubles d’utilisation d’outils et de calcul après lésions vasculaires cérébrales : deux faces d’une même pièce ? » dans le cadre du projet ANR ECOTOOL (Cognition et Economie liée à l'Utilisation d'Outils; 2015-2018)

RECHERCHE

Les humains ont la particularité d’utiliser un grand nombre d’outils et cela fréquemment. Par conséquent, une question fondamentale est de comprendre les bases cognitives et neurales de l’utilisation humaine d’outils.

Cette question a reçu un vif intérêt en neuropsychologie, notamment à travers l’étude de patients avec des lésions Hémisphériques Gauches (HG) qui présentaient des troubles d’utilisation d’outils, plus communément appelés apraxie. L’apraxie a longtemps été considérée comme le résultat de connaissances gestuelles déficitaires sur la manière de manipuler des outils familiers. Récemment, une hypothèse alternative a été formulée suite à plusieurs travaux (Goldenberg, 2009, 2013 ; Osiurak, Jarry & Le Gall, 2010 ; Osiurak et al., 2009) démontrant une forte relation chez les patients HG entre la capacité à utiliser des outils familiers et la capacité à résoudre des problèmes mécaniques à l’aide d’outils nouveaux (e.g., extraire une bille coincée dans une boîte en plexiglas à l’aide de tiges en métal). Ces résultats suggèrent que les troubles d’utilisation des patients HG pourraient être sous-tendus par des difficultés à raisonner sur les propriétés physiques des outils et objets de l’environnement (e.g., solidité, longueur, poids) afin de faire émerger des actions mécaniques pertinentes (e.g., levier, percussion).

Cette nouvelle hypothèse, appelée hypothèse du raisonnement technique, suggère que l’utilisation d’outils nécessiterait des capacités de calcul, que ce soit pour estimer la magnitude des propriétés physiques des outils/objets de l’environnement (e.g. est-ce que c’est assez long/solide pour faire un bon levier ?) mais aussi pour additionner/soustraire ces propriétés (e.g., est-ce que la combinaison/addition entre ces deux outils/objets permet d’atteindre la longueur souhaitée pour faire un levier ?). Ce rapprochement entre utilisation d’outils et calcul permettrait d’envisager que des troubles de nature apparemment distincte, reflètent finalement la manifestation d’une même perturbation. Ce rapprochement est étayé par le fait que les troubles d’utilisation d’outils rencontrés chez les patients HG seraient fortement associés aux lésions du lobe pariétal inférieur gauche ; cette région cérébrale est aussi connue pour jouer un rôle important dans les capacités de calcul et plus précisément dans la capacité à estimer la magnitude numérique.

CV

2015 – Prés. :    Doctorat en Neuropsychologie, Laboratoire EMC, Université Lumière Lyon 2

Thème de Recherche : Troubles d’utilisation d’outils et de calcul après lésions vasculaires cérébrales : deux faces d’une même pièce ?

Sous la direction de François Osiurak et de Sophie Jacquin-Courtois

2014-2015 : Master 2 Professionnel de Psychologie mention Neuropsychologie (Mention Bien), Université Lumière Lyon 2

2013-2014 : Master 2 Recherche de Neuropsychologie et Neurosciences Cliniques (Mention Bien), Laboratoire EMC, Université Lumière Lyon 2

Thème de Recherche : Utilisation d’outils et raisonnement technique : Représentation de la longueur chez des patients avec lésions hémisphériques gauche ou droite

Sous la direction de François Osiurak et de Sophie Jacquin-Courtois

2012-2013 : Master 1 en Psychologie, mention Psychologie Cognitive et Neuropsychologie, Laboratoire EMC, Université Lumière Lyon 2

Thème de Recherche : Evaluation informatisée des compétences en lecture de mots écrits chez des enfants de cm1-cm2

Sous la direction du Professeur Jean Ecalle

Tutrices : Caroline Beauvais et Lucie Beauvais

2009-2012 : Licence en Psychologie (UCLy, Université catholique de Lyon)

CONTACT

Alexandrine Faye,

Bureau K03.
Laboratoire d’Etude des Mécanismes Cognitives
Université Lumière Lyon 2
5 Avenue Pierre Mendès-France
69676 Bron Cedex

alexandrine.faye@univ-lyon2.fr

mise à jour le 4 mai 2016


doc. photo emc.001.jpeg
Université Lumière Lyon 2